FTD, 10 ans déjà – Portrait d’athlètes Épisode 2 – Virginie Rousseau

Aujourd’hui on vous présente Virginie Rousseau, athlète Française qui, depuis 2013, est présente chaque année à la grande finale du French Throwdown.

Une athlète présente depuis les débuts du FTD

Ma première participation remonte à 2013, à l’INSEP à l’époque. Pour les débuts du CrossFit en France, le French c’était « the compet’ to be part of ». Cette année, si je réussis à me qualifier (car c’est de plus en plus dur), ce sera donc ma 9ème édition.

La seule et unique raison qui fait que je continue de m’inscrire c’est que pour moi, le French reste « THE COMP’ » même après autant d’années. Comme si être au French signifiait, être encore dans la famille des athlètes du CrossFit Français. Et puis mon affection pour le staff. J’y retrouve Daniel, Elie, Nasser, François, David, Azad, Julian et tous les copains et copines des team Care, Build, judge. Tout le monde est aux petits soins vraiment.

Son anecdote la plus drôle

Finale du French en 2017 à Charlety. J’étais à la 6e place avant la finale et le cut se faisait à 5. Une des finalistes se désiste pour des douleurs au dos. Je me retrouve donc parachutée en finale et quelle finale ! Trois WODs à la suite, et des bien spicy comme toutes les finales du French ! Le second WOD comportait des montées de cordes mais quasi legless car les cordes ne démarraient qu’à environ 1,20m du sol. L’enfer quoi ! Mon grip était en miettes du précédent WOD, je prends une « petite » pause pour assurer la montée de corde et là, mon mari qui est dans le public et qui me filme, me crie « allez, bouge-toi bébé, on y va ! ». Je me tourne vers lui et je lui fais un monumental bras d’honneur comme pour lui dire poliment « je vous prie de bien vouloir aller vous faire voir chez les grecs ! Faites donc cette montée de corde à ma place si vous me trouvez lente ». Sauf que j’ai été filmé à ce moment-là et le public a éclaté de rire ! Je n’en pouvais plus, 2 jours d’une intensité et d’une chaleur accablante, des WODs plus dégueus les uns que les autres et un ascenseur émotionnel digne des montagnes russes avec cette place en finale surprise !

Son meilleur souvenir du French Throwdown

J’en ai tellement ! Si je réfléchis et j’en sélectionne un : je dirais sûrement la cérémonie d’ouverture du French en 2022. Tous les athlètes, tout le staff, et les militaires réunis au milieu du Dôme du vélodrome de Saint-Quentin et notre hymne chantée merveilleusement. Un moment d’émotions intenses, j’ai pas pu retenir mes larmes. Le lien étroit qui existe entre le CrossFit et la notion de patrie est une valeur importante pour moi. Une belle réunion de valeureux qui fêtent le Fitness tous ensemble.

L’an dernier, Virginie Rousseau s’était classée à la 8ème place dans la catégorie Master 45-49 Women.

 

Partager

Nos partenaires​

INSCRIPTION

LE SHOP DU FRENCH THROWDOWN​

Abonne-toi à la FRENCH newsletter

NOS PARTENAIRES