FTD, 10 ans déjà – Portrait d’athlètes Épisode 2 – Eliott Genin

Ce n’est pas encore un habitué du French Throwdown, mais il compte bien le devenir. Eliott Genin fait partie de ces athlètes Français qui ont montré qu’ils pouvaient répondre présents parmi l’élite internationale.

Aujourd’hui, il revient avec nous sur ces souvenirs du FTD.

Trois jours pour retrouver les copains

Pour moi, le French Throwdown représente LA compétition à ne pas louper en France, la réunion du CrossFit français et la seule compétition qui réunit en France des athlètes parmi les meilleurs européens. Je m’y inscrits parce qu’il y a un floor de dingue, une organisation au top, une programmation fun (si on oublie le WOD ski/husafell de 2022 ahah) et surtout car on retrouve tous les copains pour se tirer la bourre sur le floor dans une ambiance au top grâce au public si particulier du French Throwdown.

J’y ai participé deux fois seulement, une fois en 2018 en team intermédiaire et l’année dernière en élite individuel. Cette année, ce sera en team élite avec mon équipe composée de Julie Vernet, Carole Castelani, Lucas Heuze et moi.

Le stress des qualifications

Je n’ai pas assez d’expérience sur le floor du French Throwdown pour avoir des tonnes d’anecdotes mais quand je repense à l’an dernier, la team des juges m’ont bien fait stresser en me mettant une pénalité sur l’event HSPU hang clean lors des qualifications. J’avoue avoir bien stressé jusqu’au moment où j’ai reçu mon mail de confirmation pour la finale en juin. La qualification en élite individuel était un de mes objectifs donc j’avoue avoir presque paniqué un peu !

Un week-end riche en émotions

Mon meilleur souvenir c’est l’édition de l’année dernière en général, tout le week-end a été top, tant dans l’organisation que dans mes sensations personnelles sur le floor et avec un soutien au top de toute la team CrossFit Genas. Maintenant c’est vrai que la victoire sur l’event 1 a été incroyable car c’était la première fois pour moi que je gagnais un WOD en élite. Gagner le premier WOD, ça met forcément en confiance pour la suite de la compétition. Sinon, l’ambiance énorme sur le ladder snatch du dimanche c’était fou, je voudrais remercier toute la communauté française pour les encouragements !

Pour finir si certains hésitent à s’inscrire, peu importe le niveau et la catégorie, allez-y foncez, vous passerez un des meilleurs week-ends de compétition de votre saison et de vos années de CrossFit.

L’an dernier, Eliott Genin avait terminée à la 12ème place dans la catégorie Élite individuel Homme.

Share

Rejoignez
la compétition

Inscrivez vous aux qualifications
en ligne du French Throwdown 2024

Standards
catégories

Trouvez la meilleure catégorie
correspondante à votre forme physique.

FRENCH THROWDOWN

LYON

MAI

2024

Newsletter

///////////////////////

NOS PARTENAIRES